La maison

Construit en 1753, le Romantik Hotel Alte Vogtei (ancienne maison du bailli) entre dans l’histoire en 1818 en tant que maison natale de F.W.Raiffeisen. L’architecture d’origine confère à la maison une atmosphère très particulière. Les chambres ont chacune leur caractère et allient toutes tradition et confort moderne.

Dans nos accueillantes salles de restaurant vous attendent un service attentionné et une cuisine régionale soignée, agrémentée d’herbes et de fruits du jardin.

L’hôtel trois étoiles Superior, Alte Vogtei, est depuis 1976 membre de l´association «Romantik Hotels & Restaurants international».

Romantik Hotel Alte Vogtei

La famille Wortelkamp

C’est la famille Wortelkamp qui vous accueille, depuis cinq générations, dans cet hôtel-restaurant au sein d’une charmante maison à colombage datant de 1753.
Daniela et Markus Wortelkamp ont à cœur que vous puissiez bénéficier d’un séjour reposant dans cette région tout au nord de la Rhénanie-Palatinat.

Marcus et Daniela Wortelkamp

Un peu d’histoire

Maison à colombage du Westerwald, le Romantik Hotel Alte Vogtei date de 1753. Carl Abraham Lanzendörfer, maire de Hamm et futur beau-père de Raiffensen, avait obtenu l’autorisation de construire et il en était déjà à célébrer la fin du gros œuvre quand un litige éclata. Il s’avéra alors qu’une partie du terrain n’appartenait pas, comme on le pensait, à la commune de Hamm mais au Comte Nesselrode. Le procès dura jusqu´en 1760, il trouva cependant une fin équitable, sans que la maison soit démolie comme cela avait été envisagé.
On conserve de ce procès des plans avec la position et les limites de la maison ainsi que d’une partie du village.
En 1818 naquit à l’Alte Vogtei Friedrich Wilhelm Raiffeisen, sixième enfant d’une fratrie de huit. Il est le fondateur des coopératives de crédit agricole, le père des actuelles banques Raiffeisen. Chrétien engagé, il créa en 1864 «les caisses de crédit mutuel comme moyen de vaincre la misère des populations rurales, des artisans et des ouvriers des villes.» Maire de Weyerbusch, Flammersfeld puis Heddesdorf, il contribua à la construction de la Rheinstraße, l’actuelle route nationale B 256.
Aujourd’hui on peut suivre les traces de Raiffeisen le long de la Raiffeisenstraße, au musée Raiffeisen à Hamm/Sieg, ainsi qu’à Flammersfeld.

Localisation et quartier de la maison, vers 1760

Profitez d'un aperçu dans notre confortable Romantik Hôtel